Défis (https://systemesesec.ca/defis)

Dans de nombreuses régions du monde, les naissances, les mariages, les divorces et les décès ne sont pas universellement ou régulièrement enregistrés, et les causes de décès ne sont pas consignées. Cela signifie que les individus ne sont pas en possession des documents nécessaires pour prouver leur identité et ainsi accéder aux services de base. Les filles et les femmes font face à des obstacles particuliers. Par exemple, dans certains pays, la signature de leur époux ou de leur père doit être apposée sur les documents officiels d’enregistrement.

Des recherches menées par la Banque mondiale montrent que plus de 1,1 milliard d’habitants de la planète sont dans l’incapacité de prouver leur identité.

Un bébé reçoit une carte d'identité
Référence photographique : Mia Harbitz
On estime que les naissances de près d’un quart des enfants de moins de 5 ans dans le monde n’ont jamais été enregistrées. Malgré cela, l’une des cibles d’objectifs de développement durable, plus précisément la cible 16.9, est de garantir à tous une identité juridique d’ici 2030, notamment grâce à l’enregistrement des naissances.

Obstacles au bon fonctionnement d’un système ESEC

Les barrières institutionnelles communes aux systèmes d’enregistrement et de statistiques de l’état civil sont les suivantes :

  • Cadres juridiques qui régissent l’enregistrement et les statistiques de l’état civil inadaptés et obsolètes;
  • Manque de vision politique;
  • Manque de coordination entre les ministères du gouvernement;
  • Lacunes en matière de capacité et de compétences en ressources humaines;
  • Budgets d’exploitation insuffisants.

Les obstacles sociaux qui pourraient empêcher l’enregistrement en temps voulu sont notamment :

  • La sous-estimation de l’importance de l’enregistrement des naissances et des décès;
  • Les différences culturelles et linguistiques par rapport à la langue et aux pratiques communes dominantes d’un pays;
  • Les idées préconçues associées aux mères adolescentes ou aux mères seules;
  • Les pratiques socioculturelles entourant la mort;
  • La législation en contradiction avec les normes sociales;
  • Les coûts directs et indirects associés à l’enregistrement, tels que les honoraires et les frais de voyage.

Tels sont les défis que nous souhaitons relever par la recherche, l’échange de connaissances et un soutien au renforcement des capacités des pays désirant mettre en place des systèmes ESEC performants.


Source URL: https://systemesesec.ca/defis