Lancement du cadre d'amélioration des systèmes ESEC (https://systemesesec.ca/lancement-du-cadre-damelioration-des-systemes-esec)

 

Nous sommes fiers d'avoir lancé le nouveau Cadre d’amélioration des systèmes ESEC (https://systemesesec.ca/sites/default/files/assets/images/Cadre-damelioration-des-systemes-ESEC.pdf), qui aide à évaluer et améliorer votre système et vos processus d’ESEC. Cet outil important est conçu pour aider les pays du monde entier à comprendre les causes profondes du faible taux d’enregistrement ou du non-enregistrement des faits d’état civil dans les systèmes ESEC. Étant facilement adaptable à de nombreux scénarios grâce à sa conception modulaire, cet outil peut vous aider à améliorer l’ensemble de votre système ESEC ou un processus opérationnel précis. Le cadre d'amélioration est offert en français (https://systemesesec.ca/sites/default/files/assets/images/Cadre-damelioration-des-systemes-ESEC.pdf) et en anglais (https://systemesesec.ca/sites/default/files/assets/images/CRVS-Systems-Improvement-Framework%2520-%2520EN.pdf). Des traductions en espagnol et portugais seront disponibles bientôt. 

    Pourquoi le cadre est-il important?

    Les systèmes ESEC sont complexes. Ils sollicitent la participation d’un grand nombre de personnes, d’organismes et de ministères. Par conséquent, les gens peuvent avoir de la difficulté à comprendre ces systèmes et à s’orienter dans ceux-ci. Le cadre d’amélioration des systèmes ESEC simplifie le processus.

    Lorsque les systèmes ESEC sont simplifiés, davantage de naissances, de mariages, de divorces et de décès sont enregistrés. En conséquence, les gens ont davantage accès aux droits et aux services qu’ils méritent. De plus, les planificateurs et les décideurs politiques obtiennent des renseignements de meilleure qualité qu’ils pourront utiliser dans leur travail lié à l’ESEC.

    Comment dois-je utiliser le cadre?

    Le cadre vous aide à vous familiariser avec une approche en trois étapes. Vous collaborerez avec les parties prenantes pour définir les processus d’enregistrement dans votre pays. Vous cernerez également les obstacles et les forces liés à vos systèmes ESEC.

    Voici les étapes que vous devrez suivre :

    1. Évaluer, analyser et remanier
    2. Élaborer un plan d’action stratégique
    3. Mettre en œuvre, surveiller et évaluer

     

    À venir bientôt! Pour vous aider à tirer le meilleur parti du cadre, vous aurez accès à trois modules d’apprentissage en ligne complémentaires, en anglais. Chaque module est gratuit et auto-guidé, et il prend 30 à 60 minutes pour completer. Ces ressources sont en cours d’élaboration et seront bientôt disponibles.

    Lancement du cadre

    Le 28 avril 2021, la Commission économique des Nations Unies pour l'Afrique, Vital Strategies et le Centre d'excellence sur les systèmes ESEC ont co-organisé le lancement du Cadre. Plus de 240 personnes ont assisté à la réunion présidée par le Dr. Liya Mutale, Secrétaire permanent, Affaires intérieures, Zambie. M. Oliver Chinganya, directeur du Centre de statistiques pour l'Afrique de la Commission économique des Nations Unies pour l'Afrique (CEA), a prononcé le discours d'ouverture. M. William Muhvawa, UNECA, a présenté le cadre de travail et a souligné que l'Angola, la Burkina Faso, le Kenya, le Lesotho, le Malawi, la République démocratic du Congo et le Zimbabwe sont déjà soutenu pour la mise en œuvre. Des présentations supplémentaires ont été faites par le Dr Martin Bratschi, Vital Strategies et Mme Anette Forsingdal. Trois pays ont également partagé leurs expériences dans la mise en œuvre du cadre (Éthiopie, Lesotho et Rwanda). Les participants sont venus de 50 ministères et agences gouvernemental dans 29 pays de l'Afrique. Il y avait également des participants de 14 autres pays de l'Asie, les Amériques et l'Europe et des représentants d’organisations internationales ainsi que des organisations non gouvernemental. Environ un tiers des participants étaient des femmes et environ un tiers des participants se sont joints en français ou portuguais. Les réactions des participants ont été positives :

    • 96% ont pensé que le Cadre serait utile dans leur pays.
    • 88 % ont estimé que leur pays pourrait bénéficier d'une assistance technique pour utiliser le Cadre.
    • 97 % ont indiqué qu'ils souhaitaient suivre le cours d'apprentissage en ligne.

    Visionner l'enregistrement du lancement

    Télécharger les présentations 

    Partenaires du projet

    Ce projet a été mené par la Commission économique des Nations Unies pour l’Afrique (CENUA (https://www.uneca.org/fr)) avec le soutien financier et technique de l’organisme Vital Strategies (https://www.vitalstrategies.org/), par l’entremise de l’initiative « Data for health » de Bloomberg Philanthropies, et du Centre d’excellence sur les systèmes ESEC au Centre de recherches pour le développement international.

    Start Date
    End Date

    Source URL: https://systemesesec.ca/lancement-du-cadre-damelioration-des-systemes-esec